Entreprise & Marchés

Pas de prison ferme pour les syndicalistes de Goodyear

Les EchosGuillaume Roussange,Correspondant à Amiens
Ils ont décidé de se pourvoir en cassation. C'est Fiodor Rilov, l'avocat des huit ex-salariés de Goodyear, qui a fait part de la décision de ses clients, à l'issue de l'audience organisée hier au tribunal de grande instance d'Amiens. Quatre des salariés, dont Mickaël Wamen, ex-leader de la CGT de l'usine, ont été reconnus coupables de séquestration et condamnés à 12 mois avec sursis.
Accès requis pour lire la suite de cet article
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir