France

Risque de surchauffe pour le compte personnel de formation

Les EchosA. R.
Restez informés en suivant LireLactu sur
Lancée il y a trois mois, l'application a été téléchargée par un salarié sur quatre. Près de 160 millions d'euros ont déjà été engagés. A ce rythme, le milliard prévu pour 2020 risque de ne pas suffire. La publication d'un taux de chômage nettement plus bas qu'attendu pour 2019 n'est pas la seule bonne nouvelle que Muriel Pénicaud s'est empressée de saluer jeudi.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur