Entreprises

Un débat passionné en perspective

Les Echosvendredi 22 mai 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
Tous les ingrédients sont réunis pour déclencher un débat intense. Tandis que l'Etat garantit un prêt de 5 milliards d'euros à Renault à la seule condition de ne pas verser de dividende aux actionnaires, le constructeur envisage de fermer plusieurs usines en France.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur