None

Violences policières : les observateurs dans le viseur

Depuis plusieurs années, des membres d’ONG et d’associations s’attachent à documenter le déroulé des manifs et à recenser les brutalités des forces de l’ordre. Problème : eux aussi en font les frais.

Libérationvendredi 14 février 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
«La LDH, je vous emmerde, vous nous pétez les couilles.» Ces mots, prononcés par un policier en uniforme et encagoulé, visent un groupe d’observateurs de plusieurs associations, dont la Ligue des droits de l’homme (LDH). La scène, filmée par la chaîne russe RT, se déroule le 28 septembre à Toulouse, lors d’une manifestation de gilets jaunes.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur