Événement

Le Pen contrainte à de bons résultats pour garder la main au FN

Contrairement à son père, la présidente du Front national fait campagne pour l’exercice du pouvoir et ne peut rester éternelle candidate. Mais son leadership sur le parti reste bien établi.

Libérationvendredi 21 avril 2017
Restez informés en suivant LireLactu sur
De Jean-Marie Le Pen, on pourra au moins dire qu’il fut dur au mal. Entre 1974 et 2007, l’ex-président du Front national a pris part à cinq présidentielles pour autant de défaites. Parmi celles-ci, en 2002, le plus large revers jamais subi au second tour (17,8 %).
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur