Événement

En Grèce, l’hôtellerie espère limiter la casse à partir de juillet

Les professionnels comptent sur le fait que le pays a été relativement épargné par la pandémie.

LibérationFabien Perrier (Correspondant à Athènes)
Restez informés en suivant LireLactu sur
«L’été 2019 avait été très bon ! 2020 aurait dû être encore meilleure», explique Philippe Roux-Dessarps, le directeur général du Four Seasons Astir Palace. Dans ce complexe hôtelier grand luxe de Vouliagméni, à vingt minutes d’Athènes, les chaises longues sont remisées malgré la canicule et les allées ombragées restent désespérément vides.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur