Expresso

Disparue de Chalon de 1986 : l’enquête va se poursuivre

La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Dijon a annulé mercredi le non-lieu dans l’affaire Sylvie Aubert, une jeune femme assassinée en 1986 et dont le meurtrier reste inconnu.

Libérationjeudi 16 mai 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Les habitants du coin se souviennent certainement de cette photo d’une jeune femme brune aux cheveux courts, placardée sur toutes les vitrines : «On recherche Sylvie, 23 ans, disparue le 14 novembre 1986 au sud de Chalon-sur-Saône.» Le corps de Sylvie Aubert a été retrouvé, mais son meurtrier, jamais.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur