Vous

Etat civil : un combat juridique de longue haleine

Des voix s’élèvent pour l’ajout d’une troisième case sur l’acte de naissance et contre les traumatisantes opérations d’assignation sexuelle.

Libérationmardi 21 mars 2017
Restez informés en suivant LireLactu sur
Obtenir justice. Etre en paix avec son corps. Lever un tabou. Pour la première fois en Europe, une personne née ni homme ni femme a courageusement décidé de porter son cas devant la plus haute juridiction française. Et de demander à la Cour de cassation d’être débarrassée de son «sexe de fiction» pour être reconnue par l’état civil pour ce qu’elle est : un «sexe neutre».
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur