Cahier Été

10 juillet : le suicide de la République

«Libération» retrace les grandes dates de l’année qui vit vaciller la France. Aujourd’hui, le jour où l’Assemblée nationale et le Sénat ont voté les pleins pouvoirs au maréchal Pétain.

LibérationLaurent Joffrin
Restez informés en suivant LireLactu sur
C’est l’histoire d’un abandon, d’un effondrement moral, d’une reddition sans gloire et, même, l’histoire d’un suicide. Le mercredi 10 juillet 1940, dans la salle rococo du casino de Vichy, à la fois tendue, surchauffée, abattue, les deux chambres républicaines votent… l’abolition de la République.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur