Expresso

La seconde main forte du confinement

Dopé par les ventes en ligne, le marché de la fripe est en plein essor. Un créneau qui séduit toutes les marques, y compris le luxe.

Libérationsamedi 21 novembre 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
La tendance était déjà là depuis un moment, mais le confinement la décuple. Vive la seconde main, qui combine plusieurs aspirations : un monde plus écolo, une industrie vestimentaire plus éthique, un ralentissement de la surconsommation. Or on peut aisément négocier, vendre ou acheter confiné depuis son salon.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur