Idées

Serge Haroche : «Quand on cherche ce qu’on ne connaît pas, on va entrevoir des choses inattendues»

Dans son dernier essai, le physicien raconte le rôle primordial de la lumière dans l’histoire des sciences modernes depuis le XVIIe siècle et comment elle l’a accompagné durant toute sa carrière. Un plaidoyer pour la recherche fondamentale et ce mouvement vers toujours plus de connaissance.

LibérationErwan Cario (dessin Simon Bailly)
Restez informés en suivant LireLactu sur
Il faut attendre la page 337 de son livre pour que Serge Haroche évoque succinctement le prix Nobel qu’il a reçu et partagé en 2012 avec David Wineland. Il n’y consacre que quelques lignes avant de reprendre son double récit : celui de son parcours de chercheur et celui de l’histoire des connaissances scientifiques autour de son sujet de prédilection, la lumière.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur