Événement

Coronavirus : les régions les moins touchées se préparent à l’afflux

Hormis dans le Grand-Est et en Ile-de-France, les capacités hospitalières ne sont pas proches de la saturation. Les services s’organisent pour accroître les places en réanimation.

LibérationGuillaume Krempp
Restez informés en suivant LireLactu sur
Les hôpitaux sont entrés en zone de tension en Ile-de-France, a averti mercredi le patron de l’AP-HP, Martin Hirsch, alors que le pic de l’épidémie est loin d’être atteint. Autant dire qu’on redoute en région parisienne un scénario à l’alsacienne, avec un système de soins débordé.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur