Expresso-Culture

Rachel Carson, la bio et le beau

Recueil de textes de la biologiste américaine, qui se pencha sur l’équilibre des espèces, les ravages de la pollution et le rapport de l’homme au vivant.

LibérationClaire Devarrieux
Restez informés en suivant LireLactu sur
Pour qui ne connaît pas l’œuvre de la biologiste américaine Rachel Carson (1907-1964), le Sens de la merveille est une excellente introduction. «La pollution de notre environnement», titre d’un des textes, est au centre de ses préoccupations. L’autrice de Printemps silencieux, son ouvrage le plus connu, décrit le danger des pesticides, «il serait plus approprié de les appeler des biocides».
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur