Portrait

Tugan Sokhiev, Caucase toujours

Le brillant chef à la tête de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse célèbre l’amitié franco-russe le temps d’un festival.

Libérationvendredi 15 mars 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
En une remarque, il a mis le public dans sa poche. Micro en main, au milieu de la salle de la Halle aux grains à Toulouse où il ouvrait ce soir-là la première édition de son festival franco-russe, il en a profité pour décrire en deux mots la nature ô combien évanescente d’un chef d’orchestre : «C’est un musicien dont l’instrument est… l’orchestre.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur