Événement

Entre people et lobbying, Terzian et gêne

Dépeint comme un homme autocentré et en inadéquation avec son époque, le patron de l’Académie des césars fait face à une pluie de critiques au sein du métier.

Libérationvendredi 14 février 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
Magnat du cinéma, requin en affaires, lobbyiste chevronné faisant peu cas des conflits d’intérêts… La fronde dirigée contre Alain Terzian, et les échos recueillis auprès des professionnels qui le fréquentent, brossent un portrait accablant du président des césars.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur