Expresso

Se dérider sans sortir de chez soi

Libérationsamedi 21 novembre 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
On parle ici au sens littéral - pour la marrade, vu le contexte, on ne voit pas. Or précisément : c’est notoire, le mouron est l’ami de la ride, il l’entretient, la creuse, notamment celle dite «du lion» que génère le froncement des sourcils. On va tous ressortir du tunnel du confinement plissés comme jamais… Heureusement, il y a les facialists.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur