Portrait

Mélusine Mallender, en roues libres

Cette exploratrice sillonne la planète à moto à la rencontre des femmes d’ailleurs et à la découverte de leurs libertés en expansion.

LibérationNathalie Rouiller (photo Boby pour Libération)
Restez informés en suivant LireLactu sur
A l’approche du rendez-vous, l’Homme à la moto nous enfume l’esprit. «Il portait des culottes, des bottes de moto /Un blouson de cuir noir avec un aigle sur le dos […]. Jamais il ne se coiffait, jamais il ne se lavait», gouale Piaf. Malgré des initiales vrombissantes, Mélusine Mallander ne ressemble en rien au héros de la funeste épopée.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur