Expresso

Six mois ferme requis contre les cadres de Génération identitaire

Libérationvendredi 12 juillet 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le procès de trois responsables de l’association d’extrême droite Génération identitaire (GI) s’est tenu jeudi devant le tribunal correctionnel de Gap (Hautes-Alpes), plus d’un an après les opérations antimigrants qu’ils avaient préparées et dirigées sur la frontière montagnarde franco-italienne, aux cols de l’Echelle et de Montgenèvre, au-dessus de Briançon.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur