France

RÉGIONALES La macronie a peur de perdre sa région phare

A la tête de la Bretagne depuis trois ans, le socialiste et héritier de Jean-Yves Le Drian, Loïg Chesnais-Girard, compte faire campagne sans l’étiquette de la majorité présidentielle. De quoi alimenter les rumeurs d’une candidature du ministre des Affaires étrangères.

LibérationPar Pierre-Henri Allain Correspondant à Rennes
Restez informés en suivant LireLactu sur
En dépit de toutes les pressions, Loïg Chesnais-Girard (43 ans), successeur de Jean-Yves Le Drian à la tête de la région Bretagne en 2017, tient bon.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur