Monde

Yémen : les Emirats désertent le bourbier

L’annonce du retrait partiel des troupes émiraties souligne l’enlisement d’un conflit qui dure depuis 2014. Théâtre d’affrontements par procuration entre les Etats-Unis, l’Arabie Saoudite et l’Iran, le pays est en proie à une crise humanitaire sans précédent.

Libérationvendredi 12 juillet 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Plus de quatre ans après leur irruption dans la guerre au Yémen, les Emirats arabes unis viennent d’annoncer un retrait, au moins partiel, de leurs troupes et leur volonté de passer à une logique de «paix».
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur