Idées

Le coup de Montargis : colère à retardement

Improbable photo du ministre italien Luigi Di Maio avec des gilets jaunes. Et improbable silence des médias, qui ont mis quarante-huit heures à réagir.

Libérationlundi 11 février 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
La photo surgit sur les réseaux sociaux mardi dernier, à la mi-journée.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur