Musique

Le r’n’b azimuté de Bonnie Banane

La Parisienne décalée sort un premier album entre second degré et comptines pour adultes.

LibérationViolaine Schütz
Restez informés en suivant LireLactu sur
«Entre Aaliyah et André Rieu.» C’est ainsi que Bonnie Banane définissait, au début d’une carrière initiée il y a huit ans, son univers loufoque. Depuis, la Parisienne trentenaire nourrie à la pop culture américaine cultive sans complexe l’art du décalage.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur