Expresso

«La Banque européenne d’investissement a distribué 92 milliards d’euros, sans garantie qu’ils n’aient été utilisés dans les énergies fossiles.»

Libérationvendredi 12 juillet 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Un rapport publié par les Amis de la Terre, Oxfam et Réseau action climat met trois institutions financières publiques à l’épreuve des accords de Paris : l’Agence française de développement (AFD), la Banque européenne d’investissement (BEI) et l’agence française de crédit à l’exportation (BPIFrance assurance export).
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur