Expresso

La Chine, deuxième acheteur de viande bovine et de volaille brésiliennes, a suspendu lundi les importations de ces produits,

Libérationmardi 21 mars 2017
Restez informés en suivant LireLactu sur
après la découverte d’un vaste réseau de commercialisation de denrées avariées, a annoncé le ministère brésilien de l’Agriculture.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur