France

Vincent Lambert, une affaire familiale, un débat national

Onze ans après l’accident de voiture qui l’a plongé dans un état végétatif et sa famille dans un conflit déchirant, l’ancien infirmier est mort jeudi matin, dans sa chambre d’hôpital à Reims. Les traitements avaient été interrompus le 2 juillet.

Libérationvendredi 12 juillet 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
«A8 h 24 précisément», selon plusieurs membres de sa famille. A l’issue de près de quatre mille jours dans le coma, six ans de procédures judiciaires et de conflits familiaux, neuf jours après l’arrêt de l’alimentation et l’hydratation artificielles, Vincent Lambert est mort jeudi matin, en plein été.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur