Événement

Vincent Peillon, «un prof qui demande du calme quand la classe est bruyante»

Libérationjeudi 12 janvier 2017
Restez informés en suivant LireLactu sur
Je suis très en retard mais ce n’est pas de ma faute, c’est celle de Libé. Le rendez-vous était annoncé pour jeudi mais en fait il s’agissait de mercredi. Me voilà dans la même situation que Peillon : j’ai un problème de calendrier. Lui qui s’est prononcé si tard sur sa participation à la primaire, il doit ressentir ce retard qui est le sien.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur