Événement

Sur les plages abandonnées

Il y a eu le Sras, la crise financière, l’éruption de l’Eyjafjöll en Islande… mais c’est bien le Covid-19 qui va provoquer le plus grand écroulement du secteur du tourisme. Le nombre de voyageurs pourrait plonger de 78 % : un désastre pour l’emploi.

LibérationVittorio De Filippis
Restez informés en suivant LireLactu sur
Jamais la chute des déplacements des voyageurs n’aura été aussi vertigineuse que cette année. Pandémie de Covid-19 oblige, ce sont des dizaines de milliers d’avions qui ont été cloués sur les tarmacs de la quasi-totalité des aéroports du monde, des dizaines de millions de structures hôtelières, de restaurants et de musées qui ont gardé les rideaux baissés trois mois durant.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur