Culture

Emmanuel Mouret, belles leçons de «Choses»

Isolés dans une maison de campagne, Daphné et Maxime se confient leurs déceptions amoureuses. Au gré d’ellipses et de flash-back, le cinéaste tisse un subtil récit littéraire autour des dynamiques du désir.

LibérationLaura Tuillier
Restez informés en suivant LireLactu sur
Depuis quelques films, Emmanuel Mouret expérimente : le comique burlesque de sa première période a cédé la place à des échappées vers le mélodrame (Une autre vie), le film d’époque (Mademoiselle de Joncquières) et, ici, le drame sentimental littéraire.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur