France

Brittany Ferries mal barrée

Affaiblie par le confinement puis la quatorzaine imposée par le Royaume-Uni, la compagnie bretonne craint de surcroît que le Brexit ralentisse durablement son activité. Le principal employeur de marins en France a obtenu une première aide du gouvernement mardi.

LibérationPierre-Henri Allain (photos Vincent Gouriou)
Restez informés en suivant LireLactu sur
Ça ressemble à une bérézina face à un ennemi implacable. Une bataille navale inégale où les protagonistes n’ont rien en commun. Avec, d’un côté, une flotte d’une douzaine de navires spécialisés dans le trafic transmanche et, de l’autre, un virus qui la prive de son principal carburant : ses clients britanniques.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur