Livres

RomansLettresRevuesEssais

Libérationsamedi 17 octobre 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
«Il faut imaginer une campagne modeste», et Frederica qui débarque et qui chamboule un couple et deux adolescents. Nora, la mère, et Simon, le père, ont une petite exploitation spécialisée dans les orties : le purin d’orties est un excellent fertilisant ; les soupes d’orties, le pesto et le parfum d’orties, il paraît que ce n’est pas mal non plus.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur