Monde

Paris s’abrite derrière sa souveraineté

En réponse à la saisie de la justice par l’association Aser sur les ventes à Riyad, l’exécutif pratique l’esquive.

Libérationmardi 16 avril 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Circulez, les ventes d’armes ne regardent ni les organisations de la société civile, ni les juridictions françaises.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur