Livres

La disparue qui venait du froid

Sur la piste d’une «jumelle», par Sigriður Hagalín Björnsdóttir.

LibérationVirginie Bloch-Lainé
Restez informés en suivant LireLactu sur
Elles ne sont pas deux sœurs jumelles, elles ne sont pas amoureuses non plus. Elles sont solidaires, réunies par des circonstances qui auraient dû en faire des ennemies. En Islande, dans les années 90, Ragnheiður et Júlía ont pour amant un même homme.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur