Monde

Coronavirus : Pékin recense les malades et les coupables

Au moment où l’exécutif chinois reprend la main sur la gouvernance de la province du Hubei, l’annonce d’une nouvelle méthode de détection du Covid-19 alimente la défiance de la population à l’égard du pouvoir central.

Libérationvendredi 14 février 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
Certes, mercredi ce n’était pas encore l’euphorie. Mais la Chine commençait à regarder la situation sanitaire du coronavirus avec une légère dose d’espoir. Après plus d’un mois d’efforts, les chiffres semblaient se stabiliser et Zhong Nanshan, expert officiel reconnu, prévoyait même la fin de l’épidémie pour avril.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur