Culture

Tintin et les Soviets roses

Le héros belge sort revigoré de la réédition en couleurs de sa toute première aventure. Retour sur un pamphlet anti-URSS, un peu désuet mais précurseur du genre.

Libérationjeudi 12 janvier 2017
En toute logique, Tintin devrait être mort ! Si Hergé avait été un tant soit peu raisonnable, son héros n’aurait jamais dû survivre à sa première aventure, et nous n’en serions pas là à en parler aujourd’hui. Dès la deuxième page, il se retrouve dans un train qui explose.
Accès requis pour lire la suite de cet article
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir