Expresso

A Madrid, la droite accuse la gauche de «brader l’Espagne»

Les conservateurs et l’extrême droite ont manifesté dimanche contre l’exécutif socialiste de Pedro Sánchez, fustigé pour dialoguer avec les séparatistes catalans.

Libérationlundi 11 février 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
«Demisión, demisión !» Entre cantiques patriotiques du type «Qué viva España», fréquents dans les stades de football lorsque joue l’équipe nationale, ils sont des milliers à scander ce simple mot en boucle : «démission».
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur