Livres

Max Aub et son maître corbeau

LibérationYves PAGES (Ecrivain et éditeur)
Restez informés en suivant LireLactu sur
En France, de l’écrivain de langue espagnole Max Aub, pourtant si prolifique, on ne connaît presque rien, sinon son chef-d’œuvre d’humour noir, Crimes exemplaires (publié en 1956 au Mexique ; traduit en français chez Phébus en 1997), collectant des pseudo-aveux d’assassins en un florilège qui doit beaucoup à l’imaginaire de l’acte gratuit surréaliste.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur