France

Conseil constitutionnel : les noms dits de Macron

Fin février, trois sièges seront renouvelés rue de Montpensier, dont un choisi par l’Elysée. Or, le Président veut placer Jacques Mézard mais aussi Didier Migaud, afin de le remplacer par Pierre Moscovici à la Cour des comptes. Des manœuvres qui braquent une partie de l’entourage du chef de l’Etat.

Libérationlundi 11 février 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
C’est un signe de plus que le vieux monde a la vie dure. Attendu fin février, le renouvellement de trois des neuf membres du Conseil constitutionnel agite les coulisses du pouvoir, entre tractations byzantines et coups de Jarnac.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur