Culture

Alberto Lattuada, la mélancolie en cœur et en corps

Sortie en version restaurée de «Guendalina» et «les Adolescentes», subtil et audacieux diptyque du cinéaste italien sur les premières expériences sentimentales et sexuelles.

LibérationNathalie Dray
Restez informés en suivant LireLactu sur
Si l’on devait choisir une seule facette de l’œuvre composite d’Alberto Lattuada, qui, tout en retenant les leçons du néoréalisme, œuvra aussi bien dans le mélodrame, l’adaptation littéraire que la comédie à l’italienne, on pencherait pour le peintre...
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur