Culture

«J’aime les films où le silence fait événement»

Emmanuel Mouret décrit son attachement aux très loquaces personnages de son long métrage, «les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait», qu’il a voulu intemporels.

LibérationSandra Onana
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le dixième film d’Emmanuel Mouret tresse un nouveau pas chassé sentimental où s’éprouve la versatilité du cœur, de notes graves en légèreté flûtée. Le cinéaste en déplie la partition ludique pour Libé et raconte combien il prend le romanesque au sérieux.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur