None

Scandale du Mediator : l’influence à l’audience

Deux mois après la clôture du procès principal, s’est ouvert lundi à Paris le volet «lobbying» de l’affaire. A la barre, Claude Griscelli, ancien grand médecin, Marie-Thérèse Hermange, ex-sénatrice, et Jean-Philippe Seta, numéro 2 de Servier, tous trois accusés d’avoir joué de leur position pour minimiser la responsabilité du laboratoire.

LibérationEric Favereau
Restez informés en suivant LireLactu sur
Dans le dossier du Mediator, il y a bien sûr le volet central de «crime industriel», comme l’a qualifié la docteure Irène Frachon à l’origine de sa révélation, mais il y a aussi d’autres volets, en particulier celui autour du lobbying intensif que faisait Servier pour imposer ses médicaments anorexigènes, luttant contre l’obésité.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur