Expresso

A Ascoval, Bruno Le Maire dit croire dur comme fer à la reprise de l’aciérie

Libérationvendredi 9 novembre 2018
Restez informés en suivant LireLactu sur
Une tape sur l’épaule. «Ça va continuer, nous allons y arriver, on y croit.» Bruno Le Maire était en mission dès 7 h 30 jeudi à Ascoval. L’aciérie de Saint-Saulve (Nord) reste menacée de fermeture : 281 emplois sont en jeu. Objectif pour le ministre de l’Economie : montrer qu’il est mobilisé sur le dossier social chaud du moment.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur