Expresso

Un bourg au bout de la route et du rêve israélien

Libérationmardi 3 décembre 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Chaque mardi, instantanés d’Israël et de Palestine. Seulement deux heures au volant depuis Tel-Aviv, et l’impression d’être au bout de la route. C’est l’effet que produit Mitzpe Ramon, dernier îlot urbain sur le long chemin à travers le désert du Néguev menant aux transats sur la mer Rouge d’Eilat, 150 bornes de poussière plus au sud.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur