Culture

«Bacurau», cause commune

Après «Aquarius», Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles filment le combat de villageois du Nordeste brésilien contre une armée de tueurs, dans une dystopie furieuse.

Libérationjeudi 16 mai 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
«Dans quelques années…» : le carton du début du film, indicatif du futur, ou promesse de science-fiction, n’aura en fait de cesse de vaciller par la suite, comme une vieille pancarte inutile menaçant de basculer avec fracas sur la tête des spectateurs, ceux de Cannes et ceux d’ailleurs.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur