Expresso

Des tweets homophobes jugés à Paris

Libérationjeudi 12 janvier 2017
La haine homophobe en ligne était en procès ce mercredi. Devant la 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris, un homme et une femme comparaissaient pour «injure publique en raison de l’orientation sexuelle». Ce qui leur est reproché ? Des tweets homophobes d’avril 2015 dont ils ont reconnu être les auteurs, malgré l’anonymat de leurs écrits, après une plainte de l’adjoint de la maire de Paris chargé du logement, Ian Brossat.
A la barre, l’un des deux prévenus, un homme blafard de 37 ans, s’est défendu évoquant «l’immaturité et la bêtise» de son geste, en réaction à la politique HLM de la ville dans son quartier de naissance, le XVIe arrondissement. «En quoi cela justifiait-il de traiter M. Brossat de "petite fiotasse" ?» l’a interrogé la présidente. «Si on combat ces tweets homophobes, c’est parce qu’ils banalisent l’homophobie. Cela passe par une condamnation devant un tribunal», a plaidé de son côté l’élu communiste. Des peines de deux et de trois mois de prison avec sursis ont été requises. Le délibéré est attendu le 22 février.
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir