Culture

«Honeyland», l’arène des abeilles

Portrait d’une apicultrice de Macédoine, le docu de Tamara Kotevska et de Ljubomir Stefanov tourne au conflit avec un voisin cupide.

LibérationElisabeth Franck-Dumas
Restez informés en suivant LireLactu sur
L’ouverture de Honeyland est somptueuse : une femme seule traverse les herbes hautes d’une immense plaine de Macédoine, son petit fichu vert sur la tête, un grand panier dans le dos, caressée par une lumière mordorée.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur