Expresso

«Au Chili, pas de reconnaissance pour ceux qui ont lutté contre la dictature»

Libérationvendredi 15 mars 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Après vingt et un ans de clandestinité, le Chilien Ricardo Palma Salamanca est réapparu à Paris mi-2017. Avec trois camarades du groupe armé Front patriotique Manuel Rodríguez (FPMR), l’ex-guérillero s’était fait la belle en 1996 de la prison de haute sécurité de Santiago en sautant dans une nacelle accrochée à un hélicoptère.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur