Expresso

Affaire Ramadan : l’instruction libérée

La cour d’appel de Paris a maintenu jeudi les mises en examen pour viol du prédicateur, permettant aux juges de mener l’enquête à son terme.

Libérationvendredi 15 mars 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Soupçonné de plusieurs viols en France et en Suisse, le prédicateur musulman Tariq Ramadan est loin d’en avoir fini avec la justice française. La cour d’appel de Paris a rejeté jeudi la demande de levée de ses deux mises en examen dans les dossiers concernant l’ex-salafiste Henda Ayari et la plaignante surnommée «Christelle» par la presse.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur