Événement

Le happy end ou l’art de ne rien divulgâcher

Depuis le Festival de Cannes, Tarantino demande à la presse de ne pas spoiler son film, dont toute la dramaturgie repose en effet sur un coup de théâtre final. Analyse.

Libérationmercredi 14 août 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
«Je demande simplement que tout le monde évite de révéler quoi que ce soit qui priverait les futurs spectateurs», admonestait Tarantino à Cannes, l’air menaçant pour les désobéissants.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur