France

Les énergies renouvelables contre vents et marées

Que ce soit la méthanisation ou les parcs éoliens, terrestres et maritimes, les projets d’énergie verte font face à la contestation des riverains, alors que la France accuse un retard sur ses objectifs pour 2020. Phénomène nouveau, l’extrême droite s’en mêle également.

Libérationjeudi 16 mai 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
En France, le développement des énergies vertes se heurte au syndrome «Nimby» («Not In My Backyard», «pas dans mon arrière-cour»). En matière de développement des énergies renouvelables, la France figure parmi les cancres européens. Avec 16,3 % de sa consommation finale d’énergie provenant de sources vertes (hydraulique, éolien, solaire, biomasse, etc.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur