Portrait

Amélie Darvas et Gaby Benicio, bonheur partagé

Cheffe et sommelière, parisienne et brésilienne, ces jeunes restauratrices font un délice d’Äponem, table nichée près de Montpellier.

Libérationvendredi 11 janvier 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
«C’est l’histoire de deux Parisiennes qui quittent Paris et qui décident d’habiter un presbytère dans un village de 150 habitants. Ça choque les gens», commence Gaby Benicio. «C’est la prise de risques. On aurait pu déménager ailleurs dans la capitale, ça aurait été plus simple», répond du tac au tac Amélie Darvas.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur